Pour ceux et celles qui me connaissent, vous savez déjà qu’en février dernier j’ai débuté un rééquilibrage alimentaire avec le nouveau programme Liberté de WW (anciennement Weight Watchers). Mon abonnement s’est terminé en avril et je l’ai repris fin du mois de mai. Mon premier article sur le programme se trouve >>Ici<< A mon grand étonnement, je n’ai pris que 500 grammes durant la période où je n’étais plus officiellement en suivi avec WW. Je pense que cela est dû au fait que j’ai intégré les principes de base de WW et que je les réalise maintenant de façon automatique et inconsciente. Cela est d’ailleurs nettement plus facile après quelques mois de suivi ! Ne dit-on pas qu’il faut 21 jours pour qu’une nouvelle façon de fonctionner devienne une habitude ? 


Petit rappel sur le programme WW Liberté

Si vous découvrez pour la première fois le programme Liberté de WW, voici en quoi il consiste ! L’idée de base du nouveau programme est d’être mieux dans sa peau. L’objectif n’est plus la perte de poids mais de se sentir bien dans son corps. Plusieurs axes de travail sont abordés : l’alimentation, l’activité physique et le bien-être. Les 3 piliers pour être bien ! Chaque semaine, il y a un atelier en groupe avec le coach. Anciennement, cette rencontre s’appelait « Réunion » et elle était essentiellement axée sur l’alimentation. Maintenant c’est différent, chaque semaine il y a un thème ; Bouger chaque jour un peu plus, Etre compréhensif envers soi-même, Profiter d’une sortie au resto,… C’est un lieu d’échange super intéressant où l’on peut s’exprimer. C’est un moment boostant et on y ressort motivé et surtout on apprend à être plus indulgent avec soi-même.

J’ai eu la chance d’y rencontrer ma top coach Natasha qui avec sa positivé et son dynamisme donne le sourire à tout le monde. Lors de cette rencontre, il y a la balance, c’est l’occasion d’évaluer le rééquilibrage alimentaire et les effets sur le corps. Je ne me pèse pas chez moi. J’ai une vieille balance qui ne fonctionne plus. Cela me permet aussi de ne pas y penser et de ne pas faire une fixation dessus ! Comme dirait ma coach, « C’est l’ensemble des décisions quotidiennes qui définissent la perte de poids ». Inutile donc de se peser tous les jours. Si on prend les bonnes décisions chaque jour en matière d’alimentation, il y aura un résultat. 


L’application digitale WW

Très très belle évolution au niveau du comptage des points chez WW. Avant il fallait compter ses points soi-même avec l’aide d’un guide reprenant l’ensemble des aliments. Maintenant c’est fini, c’est nettement plus facile avec l’application sur le téléphone. Cela prend 5 secondes pour enregistrer son repas et voir ce qu’il reste comme points pour la journée. Autre gros point positif, c’est que l’on sait aussi enregistrer l’activité physique. On sait comptabiliser les « fitpoints ». Cette application permet d’avoir une vue d’ensemble sur la semaine via les petites boules bleus (points respectés) et les boules blanches (points dépassés). Le graphique de la perte de poids est visuellement motivant. 

A chaque nouvelle semaine, l’application propose plusieurs nouvelles recettes à réaliser. C’est intéressant quand on pas trop d’idée pour un menu. Mais en plus de cela, il y a plus de 3000 recettes disponibles qui sont classées par aliments de base, etc : recettes à base d’œuf, à base de poulet etc… Une petite mine d’or ! 

Cette application est une belle façon de se motiver et surtout d’apprendre à manger en conscience. Personnellement, je ne pensais pas que certains plats ou certaines pâtisseries étaient aussi élavées en points et à l’inverse je ne savais pas que je pouvais me faire plaisir en mangeant à satiété du poulet, du saumon, des fruits, des légumes, du yaourt grec 0%,… Grace à WW, j’ai vraiment orienté mon alimentation vers des aliments beaucoup plus sains. Je sens que je fais du bien à mon corps et j’en tire une grande satisfaction. 


Un changement en amène un autre

Au-delà du rééquilibrage alimentaire, prendre soin de soi via l’alimentation amène d’autres changements dans la vie. Personnellement, je me suis recentrée sur mon bien-être et je me suis interrogée sur les démarches que je pouvais réaliser pour l’optimaliser. J’ai commencé des séances d’hypnose, tout d’abord pour gérer mes envies régulières de fringales. De là, grâce à mon psychothérapeute, je me suis rendue compte que cela était un refuge permettant de faire face à certaines angoisses. Il s’est avéré que c’est un fonctionnement que j’ai depuis l’enfance. Le travail hypnotique s’est alors orienté vers mes angoisses et mes peurs et non plus vers l’alimentation qui au final n’était qu’un moyen pour aller mieux. Je me suis aussi tournée vers des lectures inspirantes et des livres de développement personnel. 

S’il y a une chose importante à retenir est qu’il est préférable de prendre son bien-être en urgence plutôt que son mal-être en patiente. Oui le changement demande des efforts et de la persévérance mais on se sent tellement mieux quand on commence enfin à être mieux dans sa peau.  

Plus d’infos sur le nouveau programme WW >>Ici<<

Stellina 

Written by Stellina

Leave a Comment