Slow attitude… Ca vous dit quelque chose ? Face au monde stressant dans lequel nous vivons, face à l’hyperconnexion, à l’accélération de nos rythmes de vie, une nouvelle manière d’être est née.

La slow atttidude, comme son nom l’indique, consiste à prendre le temps, à vivre doucement, à respecter son horloge biologique afin de profiter pleinement du moment présent.

Fini la course effrénée contre la montre «  Je dois me dépêcher! », « Je suis en retard !», «  J’ai pas le temps! »… Au contraire, si l’on veut pratiquer la Slow attitude, il faudra ralentir son rythme et écouter son corps. 

Les points positifs de la Slow attitude : 

  • Permet de lâcher prise et de diminuer la surcharge mentale dû au stress quotidien
  • Vivre pleinement le moment présent
  • Amène plus de créativité
  • Evite le burn-out au travail

La Slow attitude a vu le jour après l’apparition de la « slow food « venue tout droit d’Italie en 1986. La Slow food a été créée  en réaction aux fast-foods. L’idée était de reprendre le temps de manger en famille et de consommer des produits locaux. La tendance s’est ensuite répandue dans le tourisme et dans l’éducation.

Quelques conseils pour adopter la slow attitude :

  • Débrancher son smartphone la nuit
  • Réapprendre à faire une seule chose à la fois
  • S’octroyer du temps pour penser. Restaurer le temps de la réflexion est l’un des intérêts de la philosophie Slow.
  • Redéfinir ses priorités
  • Faire des siestes !

Stellina

Written by Stellina

    Un commentaire

  1. Emelinne 24 juin 2015 at 13 h 20 min Répondre

    Grace à la méditation, je pratique la « slow attitude ». J’essaie le plus souvent possible de privilégier le moment présent. Je profite mieux.

Leave a Comment