Lorsque des angoisses s’installent à la suite d’une première expérience de peur, nous allons développer deux types de solutions : l’évitement et la demande d’aide auprès de nos proches. Une fois que ces solutions s’installent, nous devenons incapables de faire des choses seul. La vie nous semble soudainement compliquée et angoissante. Ce qui, avant, semblait naturel devient tout d’un coup insurmontable. Le problème est que le fait d’éviter une situation va entrainer une série d’autres évitement… Il deviendra ensuite de plus en plus compliqué d’être « libre » comme avant. Nous aurons tendance à demander de l’aide à nos proches pour nous rassurer quand les crises d’angoisse se produisent et pour nous accompagner dans nos démarches. Le fait de recevoir de l’aide, renforcera ce sentiment de  ne plus y arriver et d’avoir besoin des autres pour aller mieux. C’est un cercle vicieux qui s’installera avec l’impression de ne plus pouvoir le contrôler ou le modifier.

Nardone dira dans son livre «  Peur, panique et phobies » : « Si une personne se met à écouter les battement de son propre coeur tout en s’inquiétant et en se disant qu’il va s’altérer, cette prophétie va ponctuellement se réaliser et le rythme cardiaque se modifiera effectivement. C’est ainsi que la tentative par le sujet de contrôler des symptômes menaçants a pour résultat de les susciter ».

Nardone explique donc que la solution déjà essayée alimente le problème. Il est donc important de ne pas se focaliser sur les sensations corporelles ressenties lors d’un début d’attaque de panique ! En voulant contrôler notre peur d’avoir une angoisse, nous en créons une. Nous tombons alors dans «  la peur d’avoir peur » et cela entretient le problème. 

La première chose à faire pour diminuer les angoisses consiste donc à ne plus prêter attentions aux sensations physiques et psychologiques.

HOMEWORK : Je vous propose une action afin de diminuer vos angoisses. Il est important d’interrompre le cercle vicieux consistant à être à l’écoute de vos réactions physiques et psychologiques dans le but des contrôler. Il faut commencer par casser ce mécanisme. Essayer de ne plus vous focaliser sur vos impressions / ressentis corporels et physiques. Par exemple n’essayer pas de voir si votre cœur bat normalement ou plus vite. Concentrez vous sur autre chose. Je vous propose d utiliser un petit cahier que vous aurez avez vous. A chaque début de crise, notez dans ce cahier ou vous vous trouvez, le jour, l heure, ce que vous étiez sensé faire.

Dites moi ensuite ce que cela vous a permis de faire de différent.

Stellina

Written by Stellina

    3 commentaires

  1. Amandine 8 mars 2016 at 19 h 56 min Répondre

    Ok je vais tester 😉

    • Stellina 10 mars 2016 at 17 h 11 min Répondre

      Coucou ma belle :* Tu me diras si ce petit exercice a été utile pour toi 🙂 Merci pour ta visite sur le blog 🙂

  2. Emily 27 avril 2016 at 13 h 09 min Répondre

    Hello my name is Emily and I just wanted to drop you a quick message here instead of calling you. I discovered your Les angoisses, comment s’en sortir ? Casser le cercle infernal – Help Yourself page and noticed you could have a lot more traffic. I have found that the key to running a popular website is making sure the visitors you are getting are interested in your website topic. There is a company that you can get keyword targeted traffic from and they let you try the service for free for 7 days. I managed to get over 300 targeted visitors to day to my site. Check it out here: http://yourls.endinahosting.com/zupm

Leave a Comment