Joviale et déterminée, Carine, médecin généraliste s’est tournée vers l’hypnose. La médecine traditionnelle n’était plus assez satisfaisante et elle a décidé de s’orienter vers l’autohypnose. « La découverte de l’hypnose m’a fait prendre  conscience du pouvoir que chacun d’entre nous avons sur nous-mêmes, sur notre santé, notre vie, notre bonheur, notre réalisation…. »

Enfant quel était ton rêve ? 

Je n’avais pas de rêve précis. Je rêvais d’être heureuse sans trop savoir ce que ça comprenait. Je désirais une belle maison, des enfants, être indépendante.

Quel est ton parcours ? 

J’ai toujours été une élève studieuse sans facilités ou difficultés particulières. En fin de 6ème secondaire, J’ai hésité entre laborantine et kiné  sans véritable conviction. Je n’avais jamais pensé à la médecine avant que d’autres élèves de ma classe en parlent.

Une fois l’idée présente, j’ai su que c’était cela que je voulais faire. Candidatures à Namur  et doctorat à Bruxelles. En avant dernière année, je me marie et j’ai une petite fille.

Dès ma sortie, je m’installe dans ma région ; ma fille étant en crèche à proximité. J’ai la chance (ah la synchronicité ☺) de trouver un cabinet de consultation tout équipé très rapidement .

Je m’installe et en attendant que ma patientèle s’étoffe, je fais de la médecine carcérale (que je poursuivrai pendant 17 ans), je fais partie des médecins de l’ONE (office nationale de l’enfance) pendant 10 ans  et également en planning familial (10 ans).

Je ressens le besoin de me former continuellement et pas seulement en médecine traditionnelle .Je suis une formation en homéopathie et en thérapies anti-aging.

Ensuite je suis des formations en thérapies énergétiques: TAT, EFT et ensuite en autohypnose .

Je sens que la médecine traditionnelle ne me satisfait pas complètement; Je cherche, je lis, je m’inscris à diverses formations, j’ouvre mon esprit…

Ayant besoin de plus de temps à consacrer à l’hypnose, j’arrête la médecine carcérale, au moment où il est vraiment nécessaire pour moi de m’éloigner de ces énergies ; tout en gardant vivantes  les belles amitiés crées là-bas .

Quel est ton leitmotiv dans la vie? 

Pendant une grande partie de ma vie, et cela, depuis très jeune, je me disais « si tu veux, tu peux, il suffit de t’en donner les moyens  ». Je crois en ma bonne étoile.

Comment t’est venue l’idée de faire de l’hypnose? 

Avant, j’aurais dit que je suis arrivée à l’hypnose « par hasard ». Maintenant je dirais  que les synchronicités  qui se sont présentées m’y ont amenée.

Depuis ma formation en auto-hypnose en 2008, mon esprit me semble plus ouvert à tout ce qui n’était pas, ou moins, cartésien.

Par facilité d’horaire, je me suis formée en hypnose à Lyon et à Avignon. Ensuite j’ai réalisé des congrès et d’autres formations plus pointues sur la douleur, les dépendances…

Depuis 2012, l’hypnose thérapeutique occupe une place de plus en plus grande dans mon horaire.

En 2014, je réalise une formation en Mouvements  Alternatifs (EMDR) et depuis 2015, j’anime des ateliers d’auto-hypnose. 

La découverte de l’hypnose m’a fait prendre conscience du pouvoir que chacun d’entre nous avons sur nous-mêmes, sur notre santé, notre vie, notre bonheur, notre réalisation….Le pouvoir de se débarrasser ou transformer nos pensées négatives, nos limitations. Le pouvoir de devenir réellement acteur de notre vie.

Il est agréable et rassurant  de connaitre des techniques pour apprendre  à utiliser un peu plus notre potentiel.

Cette expérience à changer ma façon de voir la vie .Ca m’a permis de considérer les épreuves comme des apprentissages, vers une meilleure réalisation de soi. Je suis moins dans la lutte et plus dans l’accueil de ce que je suis et de ce que les autres sont.

Je ressens une plus grande confiance en moi et en mes capacités. J’ai appris à ressentir si je suis sur  un chemin qui me convient ou s’il est bon pour moi d’en changer.

Que pense ton entourage de ton orientation vers l’hypnose ? 

Mes collègues semblent intéressés et m’envoient même des patients. Ma famille m’a aidée à « m’entraîner «  avec beaucoup de confiance et d’intérêt et d’ailleurs  ma fille suit une formation en thérapies énergétiques  depuis cette année.

Mes patients ont très bien accepté mon nouvel outil de soin et mes connaissances se sont montrées parfois curieuses, parfois un peu suspicieuses, mais en global, ça a été très bien accueilli.

Quand on a un rêve, comment ne pas douter de soi ? 

Je pense qu’il y a toujours des moments de doute; dans ces cas là, il est important d’être bien entouré, par des personnes positives et qui ont confiance en vous.  De manière globale, les choses se mettent en place d’elles–mêmes. Il faut faire ce que l’on aime, et on le fera avec passion, conviction et amour.

D’où vient cette énergie pour réaliser tes rêves ? 

Je fais attention à mon alimentation, je fais du sport, de la méditation, je côtoie le plus possible des personnes ayant une belle énergie  et je reste en contact avec la nature.

Je suis attentive à mes ressentis, je prends du repos quand j’en ressens le besoin.

J’ai appris à dire non. Je pense que quand on travaille dans le soin aux autres, on doit en premier lieu veiller à se protéger et à développer notre énergie. On ne peut donner que ce que l’on a ; de plus l’exemple a toujours été le meilleur des conseils.

Quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux autres pour qu’ils suivent leurs rêves ? 

Toujours faire ce qui nous fait vibrer ainsi on a toujours envie d’apprendre, d’évoluer, de donner à chaque fois le meilleur de soi.

Etre bien entouré, s’éloigner des personnes négatives qui ont un problème pour chaque solution.

Faire la liste de nos valeurs et à chaque décision,chaque changement,toujours s’assurer que ce nouveau chemin respecte bien nos valeurs .

Quels sont des projets futurs ? 

-Développer mes ateliers d’auto-hypnose  en Belgique et à l’étranger.

-Développer des ateliers multi-disciplinaires

-Créer des consultations plus globales, visant à un bien être pas seulement physique (alimentation ,sport  ,santé  ,traitement naturel et autre) mais également spirituel, émotionnel et professionnel.

Quelle est ta devise ? 

Tout ce que je  vis à une bonne raison d’être .Tout ce qui arrive est bon pour moi.

Carine Devroede

Si vous souhaitez suivre Carine sur les réseaux sociaux, retrouvez la sur sa page Facebook «  Santé évolution » remplie de bons conseils ! 

Page Facebook de Carine

Belle soirée,

Stellina

Written by Stellina

    2 commentaires

  1. Cristela 24 janvier 2016 at 18 h 54 min Répondre

    Et bien ça m’a rendu curieuse. Suis une adepte de la médecine alternative et ça m’a l’air plutot interessant et elle m’a l’air bien qualifiée. Merci pour cette petite découverte Stellina ☺️

    • Stellina 24 janvier 2016 at 20 h 20 min Répondre

      Je suis contente si cette découverte te plait ! Au travers de la rubrique  » ces gens qui suivent leurs rêves » je souhaite présenter des personnes très positives qui croient en leurs rêves. Belle soirée à toi

Leave a Comment